Véranda : quelques astuces pour des travaux en toute sérénité

Au même titre que les combles, la véranda est un rêve pour tout propriétaire. En effet, cette pièce en plus permet de disposer d’un meilleur confort. Découvrez toutes les astuces à connaître pour installer sa véranda en toute quiétude.

Des matériaux à bien choisir

Bien entendu, les matériaux représentent la clé d’une véranda de qualité. Dans l’immense majorité des cas, les propriétaires portent pour l’aluminium qui a l’avantage d’être résistant et peu cher. De plus, cette matière peut supporter les grandes vitres tout en assurant une isolation thermique et une isolation phonique de bonne facture. Soulignons que l’acier est aussi un choix intéressant, car il est plus fin et plus décoratif (mais un peu plus onéreux). Dans tous les cas, l’entretien est minimal, un réel plus.

Également, le double vitrage est un must pour disposer d’une isolation de qualité. Celui-ci est notamment essentiel pour le toit dont s’échappe une immense partie de la chaleur. Concernant les baies vitrées des murs de la véranda, optez pour un double vitrage dit ITR. il conserve parfaitement la chaleur tout en optimisant le facteur solaire.

Aération, chauffage et soubassement

Concernant l’aération, l’installation d’une VMC est la bienvenue, si possible à double-flux. Cela permet une évacuation des mauvaises odeurs tout en oxygénant la véranda. Dans le même temps, le soubassement peut être un excellent choix afin de mieux « intégrer » la véranda à votre maison en empêchant la formation de ponts thermiques.

Pour le chauffage, une pompe à chaleur est la solution la plus fréquemment utilisée. Vous pourriez même opter pour un chauffage au sol pour un confort encore plus élevé. L’installation d’un ou plusieurs radiateurs est également une option viable.

Quid du budget ?

Concernant l’épineuse question du budget, il faut en moyenne compter entre 1000 et 1300 euros par mètre carré pour une véranda en aluminium. Si vous choisissez une véranda en acier, il faut au moins compter le double. La solution alternative serait la véranda en bois dont le coût est de 1500 euros par mètre carré. Dans tous les cas, n’oubliez pas de déclarer cette nouvelle pièce à vivre

Auteur: DiscM

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

c4a163989f3ac7c3b5e660dc23df0547BBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBB