Comment choisir son association de loisirs et en devenir membre ?

Nouvelle année, nouvelles résolutions et l’envie de faire du bien autour de soi ? Beaucoup d’entre nous sont engagés dans une association pour faire du bénévolat. Si vous avez décidé de suivre ce chemin, je vous propose de lire dans cet article les conseils pour trouver l’association de loisirs qui vous correspond. Je vous donnerai également les différentes procédures pour devenir membre de ce genre d’organisme, ainsi que les obligations qui vous incomberont.

Les critères de choix d’une association de loisirs

Vous souhaitez aider les autres tout en vous amusant avec eux ? C’est auprès des associations de loisirs qu’il vous faut vous engager. Le premier élément à vérifier dans une association concerne ses actions.

Sur plus de 800 000 associations en France, la plupart d’entre elles agissent dans le social. À vous de choisir le service ou la catégorie de personnes pour lesquelles vous souhaitez mettre à profit votre bénévolat. Il est aussi possible de vous inscrire auprès d’une association à vocation écologique, sportive ou de loisir, qui s’adresse à une grande variété de personnes. Il y a les associations qui viennent en aide aux enfants en organisant des activités culturelles, physiques et des loisirs pour des enfants défavorisés par exemple. Vous avez également la possibilité de venir en aide aux personnes âgées ou handicapées dans diverses associations. Le choix dépendra de votre conviction, qui vous permettra de rester motivé, quelles que soient les tâches qui vous seront ensuite confiées.

Être sûr de vouloir s’engager

Avant de vous inscrire, je vous recommande de vous renseigner auprès des membres ou des responsables sur le fonctionnement, les modes d’action, les cotisations, les activités ainsi que les postes qui peuvent vous correspondre. Cette étape vous évitera d’être déçu ou d’être démotivé dans votre démarche. Vous pourrez également en tirer des propositions d’améliorations pour faciliter les activités de l’association. Par exemple, en allant voir sur le site Helloasso, il est possible d’aider à la gestion des adhésions ou à l’organisation des actions de la structure. Il s’agit d’une solution en ligne qui peut simplifier la vie de l’association en général.

Votre disponibilité est un point important à définir lorsque vous cherchez une association de loisirs. Ces dernières ont souvent des plannings bien définis sur leurs actions et leurs projets. Vous devez vous en informer, afin de savoir si vous avez du temps à donner à ces moments-là. Dans la mesure du possible, choisissez des horaires qui vous conviennent et qui vous permettront de garder votre motivation. Vérifiez la proximité du siège de l’association avec votre domicile, votre entreprise ou votre établissement, pour être sûr de bien organiser votre temps.

Les avantages d’adhérer à une association

Il ne s’agit pas uniquement de passer le temps lorsque vous n’avez rien d’autre à faire. Devenir membre d’une association, c’est s’engager dans une cause à laquelle vous être favorable. C’est un moyen pour vous de satisfaire une envie et de participer à l’amélioration de votre environnement ou de votre lieu de vie.

Casser la routine métro-boulot-dodo

Devenir membre d’une association est aussi un moyen de changer votre train de vie quotidien. Vous donnez un peu de votre temps pour découvrir de nouveaux horizons, rencontrer des personnes intéressantes que vous n’auriez pas connues sans cela et faire des activités inédites. Vous vous rendez utile aux autres, tout en vous intégrant à une communauté et en développant d’autres passions.

Un plus pour le domaine professionnel

Un jeune qui mentionne dans son CV qu’il est membre d’une association a plus de chances d’attirer l’attention des recruteurs. Ce genre d’expérience est considérée comme formatrice et apporte des indications valorisantes sur le caractère du prétendant au poste. Si vous avez occupé un poste précis, n’hésitez pas à le préciser dans votre dossier.

Droits et obligations des membres d’une association

En général, toute personne est libre d’adhérer à une association loi 1901, mais il est possible que certaines imposent des conditions à une adhésion. Ces dernières doivent être incluses dans le statut. Le cas échéant, elle ne pourra pas refuser une adhésion. Pour un mineur, il sera indispensable de présenter une autorisation écrite des parents avant de devenir membre d’une association. Un majeur sous tutelle devra avoir l’accord de son tuteur au préalable pour pouvoir adhérer à une association.

Les conditions d’adhésion à une association

Vous souhaitez devenir membre d’une association ? Renseignez-vous d’abord sur les conditions d’adhésion qui peuvent être mises en place par la structure qui vous intéresse. Il peut s’agir de l’âge, du sexe, du parrainage d’un autre membre ou encore de l’accord du conseil général.

Vous devrez ensuite accepter de payer une cotisation ou un droit d’entrée et être sûr de pouvoir vous en acquitter régulièrement. Une fois que vous êtes devenu membre de l’association, vous avez le droit d’exiger de bénéficier des avantages et des prestations qui sont prévues par ses statuts. Il peut s’agir de la participation aux activités sportives ou culturelles, la libre utilisation de matériel ou d’autres contreparties des cotisations versées par les différents membres.

Un droit de regard

Vous avez aussi la possibilité d’interpeller les responsables si le fonctionnement de l’association n’est pas conforme aux statuts et de vous tenir informé de la gestion associative. Il peut s’agir de documents sur les comptes de l’association reconnue d’utilité publique, qui sont à consulter auprès de la préfecture. Les décisions prises de manière irrégulière au sein de l’association peuvent être annulées, dès lors qu’un de ses membres en fait une demande bien fondée auprès d’un juge.

Vous avez aussi le droit d’être traité sur un pied d’égalité vis-à-vis des autres membres dans les affaires de l’organisme (éligibilité au conseil d’administration, droit de participer à une assemblée générale, droit de vote…) si le statut ne met en place aucun des membres. Vérifiez que le statut ne mentionne aucune précision sur les droits des différents membres de l’association avant de faire entendre votre objection sur une situation.

Author: DiscM

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 65 = 74

adipiscing dolor non ut id justo pulvinar quis,