Quels sont les différents types de portes de garage motorisées ?

Sur le marché, il est possible de choisir entre 4 types de portes à motorisation ou à automatisation : enroulable, sectionnelle plafond, sectionnelle latérale et basculante. Découvrez ce qu’il faut savoir sur ces portes de garage motorisées.

La porte enroulable

Cette porte de garage est celle qui est la moins encombrante. En effet, elle est équipée d’un coffre en aluminium qui accueille des lames au moment de l’ouverture. Ainsi, la porte va se loger dans le coffre et permettre au garage d’avoir de la place pour le rangement à l’intérieur comme à l’extérieur.

La porte sectionnelle plafond

La porte de garage sectionnelle plafond se caractérise par une ouverture sans basculement. Équipée de 3 à 5 panneaux rigides coulissants, cette porte de garage peut être installée aussi bien dans un logement neuf qu’ancien. Cette porte de garage se loge sous le plafond lors de son ouverture, elle laisse ainsi une surface libre pour ranger des affaires.

La porte basculante

Cette porte de garage basculante est solide et simple d’utilisation. Elle se présente comme une porte de garage classique. Lorsqu’elle est motorisée, elle dispose d’un dispositif de refoulement plafond. 

La porte basculante présente un design contemporain, ce qui conviendra à presque toutes les habitations. Elle est solide, robuste et dispose d’une longue durée de vie.

La porte sectionnelle latérale

La porte de garage latérale est une porte permettant aux usagers d’avoir une place de libre sous le plafond. Grâce à cette porte, il est possible de disposer d’une ouverture piétonne vers l’extérieur. Le modèle de porte sectionnelle latérale n’a ni rail de refoulement latéral au sol ni seuil.

Quelle porte choisir ?

Lors de l’achat d’une porte de garage, il convient de retenir quelques éléments permettant de bien choisir son modèle. Il est notamment indispensable que la porte de garage ait un encombrement minimum et soit surtout adaptée aux dimensions de l’ouverture du garage (notamment pour l’isolation).

Si ce n’est pas le cas, il y a de fortes chances que la porte n’entre pas dans l’ouverture. Enfin, il faut identifier le niveau de confort de la porte ainsi que ses options de sécurité.

Auteur: DiscM

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4f233521bad659f8b944b461de43ead9!!!