Votre assureur ne vous proposera pas toujours la meilleure indemnisation

Lorsque vous êtes la cible d’un accident de la route, vous avez la possibilité de bénéficier d’une indemnisation qui est généralement fixée par les compagnies d’assurance. Toutefois, celles-ci n’agiront pas toujours en votre faveur, d’où l’intérêt d’opter pour une autre solution.

L’indemnisation des victimes proposée par les assureurs est souvent moins élevée

Malheureusement, un conducteur n’a pas laissé la priorité à droite, il a donc terminé sa course dans votre véhicule. Cet accident de la route a occasionné un arrêt maladie de plusieurs jours, une certaine somme d’argent sera également débloquée. Nous sommes dans un cas typique qui engendre une indemnisation des victimes. Celle-ci sera différente d’une situation à une autre puisque l’importance du préjudice ne doit pas être mise de côté. Il est judicieux de ne pas oublier votre contexte personnel, car elle devrait peser lourd dans la balance. Bien sûr, de multiples critères entrent en compte lors du calcul.

Les avocats sont en mesure d’obtenir une somme près de 30 % plus importante

Ce sont dans la plupart des cas, les assureurs qui ont tendance à fixer les montants en jonglant avec ces paramètres, mais, si la compagnie est la même dans les deux contextes, il y a de grandes chances pour que l’indemnité soit revue à la baisse. En effet, elle devra s’occuper du responsable de l’accident de la route et de la victime, c’est pour cette raison que le montant pourrait ne pas être celui escompté. En faisant appel à un cabinet d’avocat, vous jouissez d’une belle transparence susceptible de transformer votre dossier, car vous êtes persuadé qu’il agira en fonction de votre personne. La somme versée est généralement beaucoup plus forte. Selon les statistiques glanées sur la toile, une différence de 30 % serait observée si vous optez pour la première solution évoquée au préalable.

Une convention a été signée par l’État en Mars pour fixer les modalités du FGTI

L’indemnisation des victimes est donc un sujet qui mérite toute votre attention. Même le gouvernement se penche sur cette question. Celle-ci peut intégrer d’autres domaines. De ce fait, l’État a développé un Fonds de garantie des victimes qui intervient dans un secteur parallèle puisque les sommes versées concernent les personnes ciblées par un acte terroriste. Le gouvernement prévoit également une indemnité pour les diverses infractions. D’ailleurs, une convention a été signée le 3 Mars dernier notamment pour définir les champs d’investigation du FGTI.

Auteur: DiscM

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

007d3be875ab327ed7fb4165519e9b58[[[[[[[[[[[[[[[[[[[